preloader
Scroll to top
en fr

Frais

Version imprimable
du Success Story

Le pressing
naturel

le client

Pour les frères Pracca, le pressing est une affaire de famille ! Déjà à la tête d’une dizaine de boutiques dans Paris avec la franchise Colporteur, ils se définissent comme des artisans du linge. En tant que réels techniciens, leur succès tient à un savoir-faire maîtrisé et à une approche passionnée du métier. Leur atelier de blanchisserie est équipé d’un appareil de production à la pointe avec une attention particulière portée aux produits utilisés : des compositions respectueuses de l’environnement et de leurs clients. Cette posture d’expert s’accompagne d’un positionnement prix avantageux qui les rend accessibles.

EXPERTISE
BRANDING
CONCEPTION ARCHITECTURALE
CONTRACTANT GÉNÉRAL
TRAVAUX D’AMÉNAGEMENT
lieu
Levallois-Perret
surface
25m2
livraison
2020

LES BESOINS DU CLIENT

Si l’enseigne Colporteur est un succès, elle parle surtout aux hommes avec une identité de marque axée plutôt premium. C’est donc avec un premier objectif d’étendre sa cible et de s’adresser à des familles qu’une nouvelle marque de pressing devait être créée dans Paris.

Dans cette démarche, il était nécessaire de s’affirmer en tant que commerçant de quartier en favorisant l’échange et la proximité.

En parallèle, la volonté était de valoriser une démarche écoresponsable au sein d’une industrie particulièrement polluante et gourmande en eau. Consommatrice de substances nocives comme le perchloréthylène utilisé pour le lavage à sec, elle voit aujourd’hui de nouveaux acteurs s’imposer avec cette volonté de faire mieux.

Dans son atelier de blanchisserie indépendant et high-tech, notre client met sa technicité et son savoir-faire au profit de ces enjeux : techniques qui évitent le lavage à sec ou encore développement de produits respectueux de l’environnement et non nocifs pour la peau. Au lieu de laisser ces problématiques à l’atelier, il était temps d’affirmer cette posture dès l’identité de marque et non comme un simple élément de réassurance.

L’objectif était alors de créer un storytelling de marque et de lieu qui puisse évoquer trois univers : le naturel, le commerce de proximité tout en gardant la technicité. Au-delà de ces enjeux de branding propres à la marque, la charte graphique et le concept architectural devaient répondre aux contraintes imposées par la mairie dans un contexte de changement de boutique.

LIEUX DE VIE INSPIRANTS ET DURABLES

Dans l’imaginaire collectif, la blanchisserie et le lavage du linge transportent dans le Sud de la France avec ses linges blancs qui sèchent au vent, ses lavoirs d’antan, ses rivières fraîches, ses odeurs de lavande ou encore le savon de Marseille… Un univers très codé qui a été réutilisé pour l’environnement de marque FRAIS.

Le nom évoque en lui-même cet univers en plaçant FRAIS sur un territoire émotionnel et sensoriel fort : olfactif avec l’idée d’un linge propre ou même celui du toucher avec l’idée de fraîcheur. La typographie utilisée pour le logo a été choisie pour ses caractéristiques linéales géométriques aux angles subtilement arrondis. Un équilibre renforcé par un interlettrage aéré qui met en valeur le mot « Frais » inspirant fraîcheur et modernité.

Inspiré d’un brin de lavande et d’une feuille d’olivier, le logotype typographique est accompagné d’un monogramme signature qui illustre l’esprit de la marque en reprenant les principes de son concept : la fraîcheur, la connotation à l’eau en mouvement, les odeurs de Provence. Un élément graphique également utilisé en tant que signalétique de marque dans le magasin.

Cette identité s’est prolongée dans le design d’espace, en intégrant les codes graphiques de la marque dans l’architecture : de manière générale, les matériaux utilisés sont simples et naturels. Sur la devanture, de la briquette blanche et mat, posée en quinconce, contraste avec l’encadrement métallique vert. Deux couleurs tranchées qui évoquent d’un côté le blanc du linge, de l’autre la nature. À l’intérieur, nous retrouvons de la briquette blanche type carrelage métro, posée également en quinconce pour créer une continuité avec l’extérieur.

Elle recouvre l’élément central de la pièce : le comptoir. Une autre briquette en terre cuite, rose pale, est présente au sol évoquant ainsi les terrasses du Sud. Posée avec la technique de ragréage, elle présente des disparités propres à ce matériau, tout en restant pratique.

Ces différents éléments d’aménagement placent le visiteur dans un univers qui respire le frais. Les produits de blanchisserie naturels élaborés par la marque viennent alors s’inscrire de manière sobre dans le décor, complétant l’expérience d’achat. Formulés à partir d’ingrédients simples et naturels, issus de l’agriculture biologique, ces lessives et nettoyants sont sains pour la peau, respectueux de l’environnement et du textile. Placés sur des étagères en bois, le packaging produit est épuré, formant une symbiose avec le matériau. Papier kraft, carton ou plastique blanc : chaque élément laisse une grande place à la matière. Sur l’étiquette, le logo occupe un espace important et les autres éléments textuels sont aérés, créant ce sentiment de respiration propre à l’identité de la marque FRAIS.

Mettre en avant la technicité

L’atelier de blanchisserie FRAIS utilise des techniques à la pointe, avec une machinerie et un appareil de production très modernes. Cette atmosphère industrielle se retrouve habituellement dans les pressings, mais avec une image à dépoussiérer. Les portants coulissants croulent sous les vêtements, les machines à l’arrière sont souvent visuellement écrasées et écrasantes : on se sent vite oppressé par cet univers visuel bruyant.

Chez FRAIS, les vêtements ne sont pas lavés sur place ; et pourtant il a paru bénéfique d’évoquer cet aspect technique – synonyme d’expertise – dans la boutique. Au lieu d’amener la technicité par l’accumulation d’éléments de machinerie, seule une tubulaire en acier simple et fine a été retenue. Autoportant, ce système de penderie en inox rappelle les tuyaux d’usine et permet d’accrocher les vêtements.

Le linge propre est toujours placé dans une housse FRAIS, ici aussi pour éviter de créer une surcharge visuelle. Élément incontournable du pressing, la penderie a donc été épurée et simplifiée pour ne pas brouiller les marqueurs de la naturalité.

Se positionner en commerçant de quartier

Une fois la naturalité et l’expertise installées, il était primordial de ne pas oublier l’essence même du métier de blanchisseur : un commerce de quartier. Imposant, le comptoir a été placé au centre de la pièce, délimitant un espace d’échange facilement identifiable entre le commerçant FRAIS et le client. Une réservation accueille une plaque en inox, créant un espace lisse réservé au blanchisseur pour plus de confort et de praticité.

 

Les autres espaces sont positionnés autour de cet élément central : à gauche la partie retail, amenée sobrement et à droite la partie dédiée au linge propre. Par souci d’esthétisme et de propreté, le linge sale est placé dans des bacs cachés dans le comptoir, puis est amené en arrière-boutique. Cette pièce est délimitée par une porte coulissante en grillage, qui permet de suggérer cette partie réservée au personnel, tout en préservant visuellement le visiteur.

Vous avez un projet, une question ?