preloader
Scroll to top
en fr

Bazurto

Version imprimable
du Success Story

Une nouvelle identité
architecturale

le client

Le Groupe Kalios, fondé par les frères Chantzios propose des offres de restauration innovantes, autour de produits grecs de qualité. Ils se sont rapidement associés à un chef connu pour sa participation à l’émission Top Chef : Juan Arbelaez. Ensemble, ils montent le groupe Eleni avec l’envie de créer des concepts de food différenciants, toujours emprunts d’univers culturels forts.

EXPERTISE
CONTRACTANT GÉNÉRAL
TRAVAUX D’AMÉNAGEMENT
lieu
Paris 6ème
surface
xxxm2
livraison
2021

LES BESOINS DU CLIENT

Le chef Juan Arbalès, originaire de Colombie avait l’envie profonde de faire découvrir sa culture et la cuisine de son pays. Ce retour aux sources s’accompagnait pour autant du désir de créer un lieu moderne : faire voyager dans la Colombie d’aujourd’hui, non celle d’hier. En accord avec le positionnement général des offres du groupe Kalios, mais aussi de l’atmosphère sud-américaine, le concept devait véhiculer un état d’esprit festif.

La mission était triple :
• Trouver un lieu pour ce nouveau restaurant
• Proposer un concept architectural qui mette à l’honneur la culture colombienne
• Réaliser les travaux de gros œuvre et aménager l’espace

Rapidement, une opportunité s’est présentée : celle d’un local situé rue de l’Ancienne Comédie, un ancien restaurant chinois. Ce lieu offrait des volumes très intéressants, à un emplacement de choix. En plein cœur du quartier Saint Germain et à deux pas du bar du marché il était agencé sur deux étages.

BAZURTO, LA COLOMBIE EN PLEIN CŒUR DE PARIS

Bazurto est un quartier de Cartagène réputé pour son immense marché dans lequel on peut (presque) tout acheter ! Il représente très bien l’atmosphère que nous voulions retranscrire dans le restaurant : un lieu de passage, dans lequel on finit par s’attarder. Un endroit qui brasse toutes sortes de visiteurs, qui plonge immédiatement dans une culture riche et festive. Il offre une déambulation parsemée de découvertes autour de la street food ou encore du street art. Cette effervescence est une source d’inspiration sans fin pour Juan Arbales.

Pour les voyageurs, le marché est toujours un lieu immersif, qui offre une expérience inoubliable. Le restaurant Bazurto propose ce même type d’expérience : en passant le pas de la porte, on oublie que nous sommes à Paris, pour se laisser porter par la culture colombienne.

L’atmosphère générale retranscrit cette frénésie et ce bouillonnement propre aux cultures hispano-américaines avec des couleurs assez chaudes, et des matériaux bruts pour l’aspect chaleureux et spontané. Nous avons imaginé un patio intérieur extérieur qui permet ainsi de créer un espace terrasse dans une rue dont le trottoir est minuscule. Il donne une impression de balcon, typique des maisons coloniales. Au plafond des pompons typiques de la région donnent le ton : celui d’un lieu aussi riche en couleurs qu’en moments de partage !

UN MIX CULTUREL : DEUX SALLES, DEUX AMBIANCES

Un premier parti-pris fort s’est ancré dans l’agencement même du local. Les deux étages nous ont permis d’imaginer un lieu qui propose deux offres, adressées à deux cibles avec deux atmosphères distinctes. Une dynamique qui fait aussi écho au quartier de Saint Germain : un quartier à la grande mixité, avec une population très aisée, mais avec aussi toute une vie étudiante qui cherche à faire la fête. Saint Germain, c’est aussi le quartier historique des artistes à Paris, avec des lieux mythiques qui sont plus que des restaurants : des lieux de rencontres et d’échange.

Au rez-de-chaussée, nous retrouvons donc un bar accessible à tous, à l’ambiance festive. On y vient pour se retrouver entre amis, boire des coups, manger de délicieuses tapas et faire la fête. On retrouve un univers colombien arty et bohème avec des ambiances néons ou encore un bar composé de matériaux récupérées. L’idée est de donner l’impression de se retrouver dans un bar de Carthagène ; carrefour des cultures et halte vers la route des Indes. Une ville qui réserve beaucoup de mystères et de surprises, dans laquelle on accepte de se laisser surprendre et emmener vers des expériences nouvelles. Une atmosphère presque mystique que l’on retrouve dans le restaurant Bazurto grâce aux fresques qui ornent les murs du bas et qui illustrent des chimères mi-hommes mi-animales qui se métamorphosent en animaux sauvages la nuit. Un travail réalisé par la street-artiste colombienne Alexandra Arango qui enrichit l’authenticité de la scénographie.

Au premier étage, changement d’univers : c’est le restaurant réservé aux initiés, on y retrouve une population de riches notables qui aiment se mélanger à l’ambiance festive des quartiers populaires. L’offre de restauration est plus premium : on y vient pour découvrir la cuisine colombienne et pour s’attabler. Mais comme pour tous les concepts Eleni, la fête n’est jamais bien loin : elle démarre sur les tables et se poursuit au bar ! La décoration est d’inspiration coloniale dans le style de Carthagène, avec des assises en rotin et des couleurs plus claires et lumineuses qu’à l’étage inférieur.

FAIRE FACE À DE NOMBREUSES CONTRAINTES TECHNIQUES

Au-delà du concept architectural, Bazurto a été un chantier titanesque aux nombreuses contraintes techniques. La dépose de l’existant a révélé des problèmes de structure grave pouvant porter préjudice à la structure même de l’immeuble. Nous avons pu compter sur l’expertise de nos ingénieurs pour accompagner le propriétaire dans de lourds travaux de structures.

 

Notre second challenge de taille consistait à réaliser une isolation phonique complète du restaurant. 80% des restaurants festifs ont fermé durant ces 10 dernières années, en grande partie à cause des plaintes de voisinage. Le concept du restaurant reposant justement sur une atmosphère qui se voulait festive, il était indispensable de résoudre cette problématique. Nous avons donc créé une enveloppe acoustique à l’intérieur du lieu : aux murs, aux plafonds et sur le plancher. Une boîte dans une boîte avec toutes les contraintes d’un immeuble assis sur les murs de fondation de la ville de Paris.

 

Comme dans tout restaurant, la cuisine est un enjeu de taille surtout quand le chef décide de cuisiner au feu de bois, ce troisième sujet technique nous a conduits à collaborer avec 3 bureaux d’études indépendants garantissant la faisabilité et la maîtrise totale du projet.

 

Bazurto est une invitation à l’évasion, dans un quartier mythique de Paris. Depuis la rue, son patio lui donne des allures d’adresse secrète. Entre culture bohème et culture coloniale, elle offre deux voyages dans un même pays : la Colombie.

Vous avez un projet, une question ?