000519395689100

Factory & Friends : Rencontre avec Amélie du Chalard d’Amélie Maison d’Art.


Partenariats

27 mai 2024

Amélie Maison d'Art

L’histoire de notre collaboration avec Amélie Maison d’Art a commencé il y a quelques années déjà. Une rencontre et une philosophie commune nous ont amené à développer des projets ensemble. On vous raconte la genèse de cette histoire ici en partant à la rencontre d’Amélie du Chalard, fondatrice d’Amélie Maison d’Art.

Quelle est l’histoire de Amélie Maison d’Art ? Comment tout a commencé ?

Tout a commencé avec un bagage familial propice : je n’ai aucun talent mais j’ai grandi en observant celui de ma maman, sculpteur, et j’ai été sensibilisée aux aspects business par mon père avocat d’affaires. J’ai donc développé assez vite à la fois une appétence pour le sous-jacent artistique et pour l’entreprenariat (en banque d’affaires small & mid cap).

Je quitte donc le M&A fin 2015 et décide de créer Amélie Maison d’Art. J’habitais rue Jacob à Saint Germain des Prés au milieu des galeries et je constatais que les galeries avaient gardé une approche très traditionnelle et un peu rigide alors que toutes les industries essayaient d'améliorer leurs expériences clients. 

Mon souhait à l’époque était donc simple : comment bousculer les codes des galeries traditionnelles en repensant notamment l’expérience que l’on peut avoir dans leurs espaces ?   

Comment avez-vous rencontré Factory ?

J’ai rencontré Factory grâce à un client commun, Métafore, pour lequel nous gérons la curation artistique de leurs espaces. 

Nous avons beaucoup de points communs avec Factory en commençant par la philosophie globale : re-penser un métier traditionnel, offrir une approche holistique, sur-mesure, multi-services et très orientée clients et tout ça avec une grande agilité d’exécution. 

Nos enjeux clients sont proches également. En effet, nous avons deux pôles d’activité : un dédié aux particuliers et un dédié aux professionnels dans lequel il y a notamment des bureaux et sièges de sociétés (Antin Infrastructures, Freshfields, LVMH, etc.). Dans cette entité, nous sommes confrontés aux mêmes problématiques que Factory : offrir une prestation très personnalisée étonnante et différenciante qui épouse l’ADN de la marque.   

Comment êtes-vous intervenus dans nos bureaux ?

Nous sommes intervenus dans les bureaux de Factory en sélectionnant et en accrochant les œuvres des parties communes. Le premier accrochage est volontairement assez éclectique, sachant que chez Amélie Maison d’Art nous privilégions les œuvres abstraites et avons un gout assez prononcé pour la matière. Nous avons abordé la salle de restaurant avec un accrochage d’œuvres grand format qui explore une diversité de techniques (peintures, œuvres sur papier, photographies, etc.) pour réchauffer et animer ce grand espace. 

L’idée est de modifier cet accrochage régulièrement, le prochain que nous préparons sera plus radical et plus wabi sabi.   

A quoi ressemblent vos propres bureaux ?

Nos bureaux principaux sont à l’étage de la galerie qui se trouve en rez de chaussée d’un hôtel particulier 18ème du 6ème arrondissement et ils dominent un grand jardin de 600m2. Ils sont sobres mais élégants : les bureaux ont été pensés par notre architecte Tess Walraven, le sol est en coco, le mobilier en noyer, tout est simple mais fonctionnel et chic. Il y a des tableaux au mur évidemment à côté de croquis d’artistes et de petits mots de remerciements de collectionneurs punaisés à côté.  

Est-ce important de travailler dans un bel environnement ?

Je suis convaincue que la phrase « un esprit sain dans un corps sain » pourrait aussi s’étendre à « un esprit sain dans un environnement sain ». Pour bien travailler, il faut se sentir dans son élément et l’environnement de travail participe de ce bien-être.  

Quels sont vos rituels pour vous mettre en travail ?

Un bonjour, un thé et c’est parti !  

Et enfin, quelle est votre définition du beau ?

Le beau c’est ce qui nous fait du bien et nous rend heureux ; c’est donc subjectif : nous n’avons pas tous les mêmes besoins pour se sentir bien.

Le beau génère chez chacun des émotions et un sentiment de satisfaction et d’admiration, et si le beau n’est pas universel en revanche nous en avons tous besoin !

En images les bureaux d’Amélie et la sélection d’Amélie Maison d’Art chez Factory et Oh My Cream


Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue extérieure
Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue partielle
Amélie Maison d'Art - Vue partielle